Ciné Débat  » Rendre la Justice » avec le Réalisateur Robert Salis

Dans le cadre du festival  «Cinéma et droits humains»

le documentaire « Rendre la justice » a été projeté le jeudi 23 janvier 2020 à 19h30 au cinéville de Laval en présence du réalisateur Robert Salis et de Madame de Souza, Vice présidente au tribunal judiciaire de Laval.

Ce ciné débat a été réalisé en partenariat avec Amnesty International et le conseil départemental d’accès au droit de la Mayenne.

Conférence 23 janvier 2020 Laval – Lutte contre la fraude – Rénovation des logements

Conférence à destination des lavallois et lavalloises le jeudi 23 janvier à l’espace séniors

En collaboration avec l’espace Séniors de la Ville de Laval et le service Habitat et le contrat de ville de l’agglomération lavalloise, le conseil départemental d’accès au droit de la Mayenne a organisé une conférence animée par  la DGCCRF sur la lutte contre la fraude dans la rénovation des logements devant une cinquantaine de personnes.

Sujet d’actualité, il s’agissait d’informer le grand public  sur la rénovation des logements afin d’éviter les abus commerciaux.

En effet, des situations ont été révélées lors des différentes permanences d’accès au droit sur le département.

Cette conférence  avait notamment pour objectif de sensibiliser  sur les pratiques déloyales.

 

 

Les consommateurs pourront ainsi mieux repérer les arnaques mais aussi se renseigner auprès d’un conseiller FAIRE (0 808 800 700 ou www.FAIRE.fr)

8 réflexes ont été rappelés

  • Pour faire des économies d’énergie et  savoir quels travaux réaliser et connaître les aides, il est possible de se renseigner auprès d’un conseiller  » FAIRE »(0 808 800 700 ou www.FAIRE.fr)
  • Les services publics ne démarchent jamais. Attention aux entreprises qui prétendent agir pour le compte d’organismes  publics ou d’un fournisseur d’énergie.
  • Si vous êtes démarchés, ne donnez pas vos coordonnées bancaires, ne signez jamais le jour même. Soyez vigilants ! Un crédit peut être dissimulé dans la liasse des documents présentés.
  • Ne vous précipitez pas : demandez un devis et comparez avec d’autres offres.
  • Méfiez vous des offres trop alléchantes !
  • Si vous avez contracté un crédit ne signez pas l’attestation de fin de travaux, avant qu’ils ne soient totalement terminés.
  • Si vous avez un litige, pensez aux associations de consommateurs pour vous aider.
  • Les pratiques d’une entreprise vous semble frauduleuses : contacter la DGCCRF

Accueil physique sur rendez vous à Laval  : 02 43 49 55 54

DDCSPP – Service de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, 60 rue Mac Donald, BP 93 0007, 53063 Laval Cedex 9

ddcspp-conso@mayenne.gouv.fr

Allo service public – 39 39- du lundi au vendredi .

Affiche lutte contre la fraude isolation des logements DGCCRF 23.01.20

Troisième édition du concours d’éloquence de la Mayenne 2019-2020

La troisième édition du concours d’éloquence sera  organisée en partenariat avec le Contrat de Ville de l’Agglomération Lavalloise, le Conseil Départemental d’Accès aux Droits et la direction des services départementaux de l’Éducation Nationale. Il s’adresse aux élèves des classes de quatrième jusqu’à la seconde .

S’inscrivant dans une démarche d’éducation à la citoyenneté, le concours d’éloquence a pour objet d’encourager les élèves à travailler l’expression orale, l’art de convaincre, en harmonie avec leur culture générale dans le souci de l’élégance et de la précision de la langue française.

Pour information, vous trouverez le dossier de presse de l’édition précédente.

Concours éloquence_2019_Dossier Presse  

Règlement_Concours éloquence Version  mars 2019

Si vous souhaitez plus d’information n’hésitez à contacter le contrat de ville de l’agglomération lavalloise 02 43 49 86 76 ( Lundi et Mardi)

ou le CDAD 53 – Palais de justice : 02 43 49 57 00

 

 

 

Conférence Le Droit des grands-parents

Conférence Le Droit des grands-parents

le jeudi 26 septembre 2019 à 9 h 30, à l’espace seniors, 90 rue de Rennes à Laval

 

Une conférence est organisée le jeudi 26 septembre 2019 à 9 h 30, à l’espace Sénior, 90 rue de Rennes à Laval  par la ville de Laval, le conseil départemental d’accès au droit de la Mayenne et le contrat de ville de L’agglomération lavalloise.

Cette conférence sera animée par une avocat du Barreau de Laval et une cadre juridique à l’union départementale des associations familiales de la Mayenne.

Lors de cette conférence, différents points seront abordés : le droit de visite et d’hébergement , l’autorité parentale, la responsabilité…

Les places sont limitées. Les inscriptions sont obligatoires à l’espace seniors 90 rue de Rennes à Laval ou par téléphone 09 67 51 83 87 (appel non surtaxé).

Nouveau point d’accès au droit à la maison des services au Publics des Coëvrons

Bilan Journée nationale d’accès au droit Vendredi 24 mai 2019 sur le département de la Mayenne

Finale du concours d’éloquence le vendredi 24 mai 2019, dans le cadre de la journée nationale de l’accès au droit

Co-organisé par le Contrat de ville de l’agglomération lavalloise,

le Conseil Départemental d’accès au droit de la Mayenne et

la Direction des services départementaux de l’éducation nationale

Pour la deuxième année, un concours d’éloquence est organisé sur le département de la Mayenne.

Suite au succès de la première édition, le concours est, cette année, ouvert aux collégiens et aux lycéens des établissements du département de la Mayenne

 Il s’inscrit dans une démarche d’accès au droit auprès des jeunes et de citoyenneté.

Les nombreux partenaires (France Bleu Mayenne, la Faculté de Droit de Laval, l’association des étudiants de droit de Laval Thémis, le Barreau de Laval) ont accompagné ce jeunes depuis le mois de septembre.

La finale aura lieu le vendredi  24 mai 2019 au nouvel amphithéâtre de la faculté de droit, 3 rue Charpak à Changé dans le cadre des journée nationale de l’accès au droit

9 h 00 à 12 h 00 – Finale du concours pour les collégiens

14 h 00 à 17 h 00 – Finale du concours pour les lycéens

Inscription obligatoire sous réserve des  places disponibles :  cdad-mayenne @justice.fr

Concours eloquence_2019_Dossier Presse

Les Experts – Qu’est-ce que l’adoption ?

Avec Madame le Président du TGI et du CDAD, Sabine Orsel


Les studios de France Bleu Mayenne ont accueilli jeudi 31 janvier 2019, Sabine Orsel, président du tribunal de grande instance de Laval et du Conseil départemental d’accès au droit de la Mayenne.

La mission principale du CDAD 53 est de rapprocher le citoyen de la justice et de mettre en place sur le territoire des projets pour qu’il puisse s’informer sur ces droit et ses obligations.

L’émission du jour a abordé le thème de l’adoption.

Qu’est-ce qu’une adoption ?

L’adoption permet la création juridique d’un lien de filiation entre deux personnes. Il en existe deux types : l’adoption simple et l’adoption plénière.

Quelle est la différence entre l’adoption plénière et l’adoption simple ?

L’adoption plénière remplace tous les liens antérieurs de filiation . Seul un couple marié ou une personne célibataire peut entreprendre la démarche de demande d’agrément devant le conseil départemental.

Plusieurs conditions doivent être remplies :

L’enfant adopté doit avoir moins de 15 ans

Il doit y avoir un écart d’âge entre l’adopté et l’adoptant d’au moins 15 ans

L’adoptant doit avoir plus de 28 ans et doit être soit une personne seule, soit être marié depuis plus de deux ans

La procédure se divise en deux phases :

-> Un agrément devra être délivré aux candidats à l’adoption par les services départementaux de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE).

-> L’enfant sera accueilli pendant 6 mois dans son futur foyer, une requête en adoption sera déposée auprès du tribunal de grand instance. Le jugement d’adoption est mentionné sur l’extrait de naissance de l’adopté.

L’adoption simple consacre un lien de filiation déjà existant. C’est un lien complémentaire, qui s’ajoute au lien de filiation. C’est généralement le cas dans le cadre de l’adoption de l’enfant d’un conjoint.

Quelles sont les conditions ?

Il n’y a pas de condition d’âge pour l’adopté.

Il convient de recueillir le consentement du parent biologique de l’enfant mineur

et celui de l’adopté s’il est âgé de plus de 13 ans

Pour ce type d’adoption, les démarches sont assez simples : il suffit de déposer une requête devant le tribunal. Une enquête sociale débutera et la personne adoptée devra donner son consentement devant un notaire si elle a plus de 13 ans.

Si vous souhaitez adopter vous pouvez vous adresser à des professionnels : avocats, notaires qui pourront vous aider à constituer le dossier, ou le service adoption du conseil départemental du lieu de votre résidence.