Les violences intrafamiliales : un thème abordé par le Festival du Film Judiciaire de Laval

Le festival du film judiciaire a mis à l’honneur, cette année, la Parole, autour d’une programmation très variée. De nombreux sujets ont été abordés : la force de la parole, la parole du juge, de la victime ou encore de la défense …

Une réalisation magnifique, des acteurs étonnants, la profondeur des personnages et un suspens sans fin : le film « Jusqu’à la Garde », de Xavier Legrand, nous garde en haleine.

Le point de départ : deux parents convoqués dans le bureau du juge aux affaires familiales afin de savoir qui obtiendra la garde du petit dernier de la famille.

Avec ce film, ce sont notamment les problèmes de violences intrafamiliales qui ont été évoqués.

A la suite de la projection, Monsieur le Bâtonnier Cesbron, du barreau de Laval, est intervenu.

De nombreux professionnels (juge aux affaires familiales, avocats …) étaient présents dans la salle. Certains d’entre eux, émus par l’authenticité de l’histoire, nous ont fait part de leurs témoignages. Ce film décrit la réalité de leurs métiers : le silence des victimes, des enfants et la difficulté à connaître la vérité.

De nombreux professionnels et organismes existent pour soutenir les victimes. Ainsi, l’association départementale d’aide aux victimes d’infractions pénales de la Mayenne reçoit, tous les ans, de nombreuses personnes. (www.adavip-53.org)

Sabrina Volontaire Service Civique au CDAD 53